Tous les sites de l'IGN | Le portail de l'IGN | RSS
La recherche à l’inventaire Le projet DIABOLO

Le projet DIABOLO


DIABOLO - Distributed, Integrated and Harmonised Forest Information For Bioeconomy Outlooks

Ce projet européen rassemble 33 partenaires à travers l’Europe provenant de 25 pays différents et a débuté en 2015. DIABOLO aborde les enjeux sociaux, écologiques et économiques de l’Europe.
Page internet : diabolo-project.eu

DIABOLO a pour buts de :
- de renforcer la structure méthodologique afin d’obtenir des informations plus précises et harmonisées issues des inventaires forestiers et des systèmes de suivi forestier, dans le but de remonter ces connaissances au niveau européen,
- d’apporter un soutien au développement des politiques européennes et des processus internationaux en s’appuyant sur des informations forestières fiables,
- d’innover sur l’utilisation des données collectées sur le terrain, ainsi que sur les applications d’observation de la Terre et des systèmes de positionnement des satellites.

Les objectifs spécifiques du projet DIABOLO sont :
- d’identifier les demandes et les manques dans l’apport d’informations aux différents niveaux politiques,
- de développer de nouveaux modèles pour produire des données forestières harmonisées à l’échelle européenne, basés sur les inventaires forestiers et des données de télédétection à haute résolution, et de produire un système multisource fournissant des estimations à jour sur l’état des écosystèmes forestiers,
- d’effectuer une analyse sur les inventaires forestiers nationaux, d’améliorer la disponibilité et la qualité des données forestières et d’explorer l’utilisation conjointe des inventaires forestiers nationaux et des données d’observation de la Terre afin d’améliorer les méthodes et de livrer des indicateurs sur les motifs spatiaux de la forêt et de leurs changements,
- d’améliorer les systèmes de suivi des perturbations forestières aux échelles régionale, nationale et européenne, en utilisant les données fournies par le nouveau satellite européen, afin de délivrer des information en quasi temps réel sur les perturbations forestières,
- d’approfondir les connaissances actuelles sur la durabilité des réserves de biomasse actuelles et leurs échanges avec d’autres biens ou services de l’écosystème, grâce au European Forestry Dynamics Model (EFDM) et au global market equilibrium model (GLOBIOM),
- d’augmenter l’impact des résultats du projet en diffusant les résultats à travers un panel d’utilisateurs, de groupes de travail régionaux et un groupe de conseil international.

Ainsi, le projet a pour but de délivrer une meilleure connaissance sur les ressources forestières et sur leur capacité à produire de manière durable des biens et services écosystémiques. Cet apport de connaissances pourra créer de nouvelles opportunités pour une bio-économie européenne innovante et durable.

Le LIF codirige avec le laboratoire BEF de l’INRA un ensemble de tâches nommé WP2, dédié à l’harmonisation des estimations liées à l’accroissement en volume, à la biomasse et au carbone, ainsi qu’au suivi de l’état des forêts, basé sur les données de terrain et issues des système de télédétection à haute résolution.


ACTUS INVENTAIRE FORESTIER

(Cliquez ici pour en savoir plus)