Tous les sites de l'IGN | Le portail de l'IGN | RSS
L’essentiel La propriété forestière

La propriété forestière

Etat des lieux actuel

 [1]

Les trois quarts de la forêt française métropolitaine (12,6 millions d’hectares) appartiennent à des propriétaires privés.
La forêt publique représente donc un quart des forêts métropolitaines. Elle se répartit entre les forêts domaniales, de l’État (1,5 million d’hectares), et les autres forêts publiques (2,7 millions d’hectares), essentiellement des forêts communales.

Répartition de la propriété forestière
en France métropolitaine
Part de la surface forestière privée
par région administrative
Les forêts communales et autres forêts publiques non domaniales sont importantes dans l’Est (Alsace, Lorraine, Bourgogne, Franche-Comté, etc.) et rares dans l’Ouest pour des raisons historiques.
Les forêts domaniales sont bien représentées dans le grand quart Nord-Est de la France. La forêt d’Orléans est le plus grand massif domanial de France avec une surface d’environ 35 000 ha.

Globalement, dans l’ouest de la France la part de la forêt privée est nettement plus élevée que la moyenne nationale et dépasse 90 % pour les régions Bretagne, Nouvelle-Aquitaine et Pays de la Loire. La région Grand Est est la seule région où la forêt privée est minoritaire (44 %).

Évolution de la propriété forestière

Les forêts domaniales n’ont quasiment pas évolué en surface depuis 1985 [2]. Elles couvraient et couvrent toujours autour de 1,5 million d’hectares.

Les autres forêts publiques ont gagné 20 % de surface, passant de 2,3 millions d’hectares en 1985 à 2,7 millions d’hectares.

La forêt privée a également augmenté de 20 % de surface, gagnant 2,2 millions d’hectares en 30 ans !

Ainsi, la part des forêts publiques a légèrement diminué depuis le siècle dernier et celle de la forêt privée augmente légèrement.

Notes

[1Les résultats de l’état des lieux actuel sont issus des cinq dernières campagnes d’inventaire forestier disponibles (2013 à 2017), correspondant à une année moyenne 2015.

[2Résultats issus des inventaires départementaux menés entre 1978 et 1994, soit une année moyenne 1985.


ACTUS INVENTAIRE FORESTIER

(Cliquez ici pour en savoir plus)