Tous les sites de l'IGN | Le portail de l'IGN | RSS
L’inventaire forestier Les données d’inventaire

Les données d’inventaire

Les données terrain levées à l’inventaire forestier

Après que les photo-interprètes aient interprété la nature du point de l’échantillon sur les photographies aériennes, les agents de terrain collectent des informations détaillées sur une partie des points identifiés comme "couverture boisée" et "lande" (cf. La méthode d’inventaire). Les couvertures agricoles et improductives ne font pas l’objet d’un lever sur le terrain.

Chaque année, environ 7000 points "forêt" ou "lande" sont ainsi visités pour la première fois et plus de 7000 sont revisités pour la seconde fois.

Découvrez le métier d’agent de terrain en vidéo

L’organisation générale des mesures sur le terrain

Les observations et les mesures de terrain sont réalisées par des équipes de deux personnes, affectées dans le cadre de la méthode actuelle de sondage à quelques départements.
Chaque agent de terrain s’appuie sur les instructions pour les mesures et observations de terrain (IMOT), manuel qui présente toutes les données à renseigner et les protocoles afférents.

Chaque équipe dispose d’un ordinateur de poche muni d’un programme de saisie et de contrôle qui fournit à l’équipe un certain nombre d’informations pour la localisation du point d’inventaire, une assistance pour la saisie des données, un contrôle des données saisies et l’envoi des données récoltées via liaison mobile.
Les équipes ont également à leur disposition un récepteur GPS pour la recherche des points d’inventaire, différents matériels de mesures et d’observations (vertex, pentaprisme, tarière, boussole, loupes, etc.) et la documentation nécessaire (cartes, manuels, flore, etc.).

L’ordinateur de poche permettant la saisie des données et leur transmission par liaison mobile (3G)
Un exemple d’écran de saisie de l’ordinateur de poche

Les levés réalisés

Types d’informations collectées

Ce sont ainsi plus de 200 données qui vont être collectées sur le terrain par les équipes opérationnelles sur chaque placette circulaire d’inventaire.

Au cours des travaux de terrain, des observations et mesures portant sur le milieu et la végétation (arborée ou non) sont effectuées sur les placettes concentriques entourant le point. Cela permet de qualifier plusieurs dizaines de caractéristiques qualitatives et quantitatives, concernant le peuplement forestier, la végétation, les conditions stationnelles (pente, exposition, sol, etc.) et les arbres (hauteur, diamètre, accroissement, âge, etc.).

Un suivi des habitats forestiers est mis en place. Il s’appuie sur des clés régionalisées par domaine biogéographique ou grande région écologique et est basé sur des indicateurs écologiques et floristiques.

La taille de ces placettes circulaires est optimisée pour le temps de mesure ou la durée d’observation (mesure des arbres selon le diamètre et relevé floristique) et pour la représentativité de la donnée (description du peuplement et des habitats).

Des données sur le bois mort au sol sont également collectées, par inventaire des pièces de bois mort au sol qui intersectent le transect de 12 m de long centré sur la placette. L’espèce concernée, le diamètre de la pièce, ainsi que son état de décomposition sont relevés.

La notion d’inventaire semi-permanent grâce au retour sur les points

Profitant de la proximité des mailles des échantillons de l’année n et n-5, la visite des points d’un nouvel échantillon n permet un retour sur les points de l’échantillon n-5 (plus de 7000 points par an).

Ce retour est destiné à estimer les évolutions en forêt de manière précise et fiable, comme l’accroissement des peuplements, la mortalité des arbres ou les prélèvements de bois, dressant un bilan des flux de bois en forêt.

Ainsi, les placettes initiales acquièrent désormais un caractère « semi-permanent », puisqu’elles font l’objet d’une nouvelle mesure, cinq ans après leur mise en place.

Pour en savoir plus sur les données d’inventaire, consultez le numéro de L’IF dédié à ce sujet :
N°34 - 2014 - Les données de l’inventaire forestier : état des lieux et évolution
Pour visualiser ou télécharger les données brutes (recueillies sur le terrain), cliquez sur l’image ci-contre :

ACTUS INVENTAIRE FORESTIER

(Cliquez ici pour en savoir plus)