Tous les sites de l'IGN | Le portail de l'IGN | RSS
L’inventaire forestier L’inventaire forestier à l’international

L’inventaire forestier à l’international

Harmonisation des données européennes

L’IGN poursuit les travaux d’harmonisation débutés en 2003 par l’Inventaire forestier national français avec ses homologues européens dans le cadre du réseau des inventaires forestiers nationaux d’Europe (ENFIN).
L’harmonisation des données produites par les dispositifs nationaux d’inventaire forestier des pays de l’espace économique européen a pour objectifs d’améliorer la comparabilité des résultats obtenus dans les différents pays et de renforcer l’intérêt de ces données pour les instances européennes et internationales.

De 2004 à 2008, l’effort a porté sur l’élaboration de définitions communes concernant la forêt, le bois, la biodiversité et le carbone, dans le cadre de l’Action de recherche européenne COST e43.


En 2008, un consortium d’inventaires forestiers pilotés par l’IFN français (puis par l’IGN depuis 2012) a programmé, pour le compte du Centre commun de recherche de l’Union européenne, une plate-forme de gestion et de mise à disposition de données harmonisées à l’échelle européenne. En 2012, 21 pays partenaires (voir carte ci-contre) ont fourni des données à cette plate-forme, participant ainsi à la mise en place du système européen d’information sur les forêts (FISE).

Carte des forêts européennes (source FISE)

De 2010 à 2015, une deuxième action COST, intitulée UseWood, s’est déroulée dans l’objectif d’améliorer les informations sur les ressources en bois disponibles en utilisant les données des inventaires, des méthodes de télédétection et des modèles technico-économiques. Dans ce cadre européen, l’inventaire forestier national français a contribué à de nombreuses publications (cliquez ici pour disposer de la liste).

Par ailleurs, l’inventaire forestier de l’IGN est un acteur principal dans la fourniture de résultats pour la France pour les rapports internationaux.

Collaborations bilatérales

L’IGN organise également des échanges bilatéraux avec différents pays tels que la Côte d’Ivoire, le Maroc, la Roumanie, la Suède, la Suisse, l’Autriche, l’Allemagne, etc. pour une information réciproque sur les méthodes et techniques d’inventaire, ainsi que sur la gestion de données et la publication de résultats.


ACTUS INVENTAIRE FORESTIER

(Cliquez ici pour en savoir plus)