Tous les sites de l'IGN | Le portail de l'IGN | RSS
Les études thématiques L’écologie forestière

L’écologie forestière

La connaissance des écosystèmes forestiers et arborés

Sur chaque point d’inventaire statistique situé en forêt et visité au sol, les équipes de l’IGN réalisent tout au long de l’année des observations écologiques et floristiques (exposition, pente, topographie, relevé floristique sur une surface fixe de 700 m2, description du sol, etc.). Ces données sont recueillies sur l’ensemble du territoire national selon un protocole stable depuis 1994.

Les données brutes floristiques et pédologiques récentes sont visualisables et téléchargeables sur le site de l’inventaire forestier.
De nombreuses publications scientifiques ont été réalisées à partir de ces données brutes.
Visualiser les données brutes
Entrée découverte
Des indices écologiques peuvent être calculés à partir des données brutes. Un numéro de L’IF présente sept de ces indices. Les fichiers contenant ces indices, les données brutes et la documentation associées sont téléchargeables ci-contre.
N°45 - 2019 - Stations forestières : Les caractériser à partir des données écologiques de l’inventaire forestier.
Données brutes et indices calculés de l’inventaire forestier - campagnes 2005 à 2017

À partir de ces données et de son expertise ("Département écosystèmes forestiers"), l’IGN contribue à la connaissance des écosystèmes forestiers, de leurs caractéristiques biotiques et abiotiques, de leur structure et leur diversité, de leur évolution à long terme.

Les données floristiques (actuellement environ 4,5 millions de données d’occurrence d’espèces végétales) sont mobilisées dans le cadre de l’évaluation des effets du changement climatique.
Elles sont versées régulièrement à l’Inventaire national du patrimoine naturel (https://inpn.mnhn.fr). Couplées aux données d’occurrence d’habitats, elles permettent une meilleure connaissance de l’écologie des groupements végétaux.

L’IGN contribue également à l’observatoire national de la biodiversité pour les écosystèmes forestiers
(http://indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr).


Depuis 2011, l’IGN a développé un savoir-faire sur l’identification des habitats forestiers. Sur chaque placette visitée au sol, le type d’habitat forestier potentiel est déterminé. Ces données de caractérisation de l’habitat sont couplées aux autres données dans un but de surveillance de l’état de conservation des écosystèmes forestiers (cf. article RFF sur le dispositif de surveillance de l’état de conservation des habitats forestiers). Ces données sont mobilisées pour le rapportage périodique prévu par la directive Habitats-Faune-Flore auquel l’IGN participe.

N°43 - 2018 - Les habitats forestiers : Le dispositif national de suivi et de surveillance
N°42 - 2018 - Les forêts anciennes : État des lieux des forêts déjà présentes dans la première moitié du XIXe siècle

Les bases de données géographiques apportent également des informations précieuses sur les écosystèmes forestiers : répartition spatiale, composition, ancienneté des forêts quand les données actuelles sont couplées avec l’occupation du sol historique. Elles décrivent également les trames bocagères impliquées dans les trames vertes.

Les données géographiques sont notamment mobilisées pour le dispositif de suivi des bocages (cf. plaquette de présentation du dispositif) mis en œuvre par l’IGN en collaboration avec l’ONCFS et pour des cartographies régionales des forêts anciennes.

Les données écologiques de l’IGN ont été utilisées pour la mise au point du découpage écologique du territoire en GRECO (grandes régions écologiques) et SER (sylvoécorégions).

Une carte du pH de surface des sols forestiers français a pu être élaborée à partir des relevés floristiques de l’IFN.

En savoir plus sur la carte du pH

ACTUS INVENTAIRE FORESTIER

(Cliquez ici pour en savoir plus)