Tous les sites de l'IGN | Le portail de l'IGN | Fil d'actualités

H I L

H

Haie

Ancienne méthode

Ligne boisée d’une largeur moyenne en cime
inférieure à 25 mètres et d’une longueur au moins égale à 25 mètres,
comportant au moins trois arbres recensables d’essences forestières avec une
densité moyenne d’au moins un arbre recensable tous les dix mètres. Les arbres
ne répondant pas à cette dernière condition de densité sont des arbres épars.

Hauteur de Lorey

La hauteur de Lorey est obtenue pour chaque placette en forêt de production hors peupleraie en réalisant une moyenne pondérée par leur surface terrière de la hauteur des arbres.

I

Indice d’hydromorphie

Cet indice apporte une vue synthétique sur les conditions d’engorgement de la placette, facteur qui limite la croissance de certaines essences forestières.
L’indice d’hydromorphie du sol est calculé à partir du type de sol, du type regroupé d’humus et de la profondeur d’apparition des horizons hydromorphes (taches d’oxydation, pseudogley, gley).
Il prend les modalités suivantes :

  • Hydromorphie forte en surface
  • Hydromorphie forte à moins de 35 cm
  • Hydromorphie forte entre 35 et 64 cm
  • Hydromorphie faible ou à partir de 65 cm :
  • Hydromorphie faible ou hydromorphie forte à partir de 65 cm
  • Non hydromorphe
  • Non déterminé

Intervalle de confiance

En statistique et, plus précisément, dans la
théorie des sondages, pour estimer la valeur d’un paramètre, il est nécessaire
de lui associer un intervalle de confiance du résultat. Cet intervalle de
confiance est supposé contenir (avec un certain degré de confiance) la valeur à
estimer.

Par exemple, un intervalle de confiance à 95 %
(ou au seuil de risque de 5 %) signifie qu’en tirant 100 échantillons de même
taille 95 d’entre eux auront des valeurs de la variable observée dans cet
intervalle et cinq auront une valeur à l’extérieur de cet intervalle.

En effet, avec un sondage, on réalise plusieurs
tirages au hasard. L’estimation que l’on va produire est soumise à ce hasard et
on ne sait jamais si elle correspond exactement à la valeur que l’on cherche à
estimer. En présentant pour l’estimation non pas une valeur mais une
fourchette, on minimise le risque d’erreur.

L’intervalle de confiance est une mesure statistique de la
précision d’un résultat. Il s’exprime en pourcentage, calculé entre deux fois
l’écart-type et la valeur estimée :

Intervalle de confiance (au
seuil de 95 %) = 2 × (écart-type de la valeur/valeur estimée) * 100

Exemple : La superficie forestière de la France est estimée à 16,5 millions d’hectares
avec un intervalle de confiance en valeur absolue de 0,1 million d’hectares au seuil de 95 %.
Ainsi, en 2014, il y a une probabilité de 95 % pour que la superficie forestière soit comprise
entre 16,4 et 16,6 millions d’hectares.

Itinéraire de débardage

Nouvelle méthode

La présence d’itinéraire de débardage est notée sur le terrain, elle s’exprime selon trois modalités :

  • itinéraire existant ou inutile ;
  • itinéraire inexistant mais qui pourrait être créé ;
  • itinéraire inexistant et impossible à créer.

L

Lande

Ancienne méthode

Une lande est un site de plus de cinq ares de superficie et
de plus de 25 mètres
de large portant des végétaux non cultivés, ligneux ou non, c’est-à-dire les
landes au sens usuel, les pelouses alpines, les friches et les terrains
vacants.

Le taux de couvert de la végétation doit être d’au moins
10 %. Une lande peut contenir des arbres à condition que leur taux de couvert
reste inférieur à 10 %, limite au-delà de laquelle on atteint la catégorie de
la forêt ouverte.

Nouvelle méthode

Une lande est un site de plus de cinq ares et de plus de 20 mètres de large
portant des végétaux non cultivés, ligneux ou non, c’est-à-dire les landes au
sens usuel, les pelouses alpines, les friches et les terrains vacants.

Le taux de couvert de la végétation doit être d’au moins
10 %. Une lande peut contenir des arbres à condition que leur taux de couvert
reste inférieur à 10 %, limite au-delà de laquelle on atteint la catégorie de
la forêt ouverte.

Ligneux

Un ligneux est un végétal qui possède des tiges ayant la
nature ou la consistance du bois, c’est-à-dire qui contiennent de la lignine.

Ligneux hors forêt

Ancienne méthode

Le terme « ligneux hors forêt » regroupe les
formations linéaires (haies et alignements) et les arbres épars.

Nouvelle méthode

Le terme « ligneux hors forêt » regroupe les
formations linéaires (haies et alignements).

IGN / MTES - MAA
  • L'IGN a pour vocation

  • de décrire la surface du territoire national
  • et l'occupation de son sol, et d'élaborer
  • et de mettre à jour l'inventaire permanent
  • des ressources forestières nationales.
  • Découvrir l'institut